L'origine

 

Fondé à Beaune, en 1963, lors du 32 ème congrès des Ecrivains de France par sa secrétaire, Inès THEVENON, par Max et Jeanne LEGLISE et Roland THEVENIN qui fut son premier lauréat ; ce prix n’est en aucun cas régionaliste (la liste des lauréats en fait foi) même si la poétesse d’Auxerre, MARIE NOËL a accordé son autorisation à condition que ce prix fût bourguignon et sans complaisance.

Le caractère « Bourgogne » est affirmé dans la nature même du prix : 100 bouteilles de vins de Bourgogne offertes successivement par Roland THEVENIN, par la famille Roger CHAPELLE, par la Confrérie des Grumeurs de Santenay et aujourd’hui par la Maison Prosper MAUFOUX.

Les premières remises du Prix eurent lieu à Dijon et à Beaune. Depuis 1996, elles se déroulent à Santenay.

Chaque année, une cinquantaine de candidats se présentent, issus de non seulement de France, mais de tous les pays francophones. Léopold Sedar Senghor fut lui-même lauréat, en 1965.

Le Comité du Prix Marie-Noël a dorénavant son siège à Santenay, car c’est à Santenay que le Prix est décerné en effet depuis 1996, chaque année, le 2ème, 3ème ou 4ème samedi d'octobre.